Comment surmonter la perte d’un animal en quelques étapes ?

Comment surmonter la perte d’un animal en quelques étapes ?

Après plusieurs années au sein d’une famille, l’animal de compagnie devient un vrai membre à part entière. C’est donc tout à fait normal que sa disparition soit une épreuve très difficile et surtout douloureuse. Faire son deuil est de loin d’être une évidence. Cela peut prendre beaucoup de temps, et parfois, on ignore comment faire face à cette situation. Cela sur le point de vue émotionnel, mais également sur la pratique. Heureusement qu’il existe tout de même des moyens pour surmonter cette épreuve comme il faut.

chien2

Ne fuyez pas la situation et acceptez-la comme elle vient

               Toute chose à une fin. Et les animaux sont aussi comme nous les hommes : ils ne sont pas éternels. Vous devez donc vous préparer au jour où ces derniers ne seront plus de ce monde. D’ailleurs, c’est peut-être le moment d’accepter le sort de votre animal âgé ou de votre animal malade.

               Ne soyez pas égoïste, si vous remarquez que sa qualité de vie se dégrade de jour en jour, parlez-en à son vétérinaire. Cette discussion vous permettra de comprendre exactement la situation de votre animal de compagnie et l’état dans lequel il se trouve. C’est aussi le moment propice pour prendre une décision, afin de soutirer le meilleur pour votre compagnon.

               Le vétérinaire vous dira tout ce que vous devez savoir, particulièrement sur la qualité de vie de votre animal : s’il souffre, si l’on peut lui administrer des médicaments contre la douleur, si sa maladie est supportable, s’il continuera à manger comme avant et surtout s’il est heureux. Même si ce n’est qu’un détail, pour la plupart d’entre nous, la préparation financière est également très importante.

               Enfin, fiez-vous à vos sentiments, au verdict du vétérinaire et prenez une décision pour le bien-être de votre animal. Nous vous conseillons toutefois de demander l’avis d’un deuxième vétérinaire, si vous n’arrivez pas à prendre la bonne décision.

Gardez un souvenir de votre animal de compagnie

               Même si cela peut être très douloureux, n’oubliez pas de prendre quelques clichés de votre animal pour ne jamais l’oublier. Vous pouvez capturer tous les moments forts de sa vie, comme cela, vous n’oublierez jamais à quel point il était heureux, malgré sa maladie. Lorsqu’il partira, vous aurez sûrement envie de revoir son petit minois. Surtout, ne vous séparez pas des objets qui lui appartenaient, que ce soit sa couverture ou ses jouets. Nous vous conseillons aussi de tremper ses pattes dans de la peinture, pour les déposer ensuite sur un morceau de papier, que vous allez encadrer après sa mort.

               Votre animal doit aussi se sentir aimé et chéri, même s’il est malade. Montrez-lui que vous êtes toujours à ses côtés. Donnez-le tout le confort et l’affection possible. Faites en sorte de réaliser tous les petits caprices qu’il aimait. Vous n’aurez plus d’autres moments pour le gâter, alors profitez-en. Mais surtout éviter de le bousculer. S’il a besoin d’un peu de tranquillité, laissez-le seul. Afin d’améliorer sa qualité de vie, vous pouvez aussi lui offrir une alimentation plus digeste et plus appétissante.

chien3

Préparez son départ

               Le jour tant attendu ne tarde pas à s’approcher. Il est maintenant temps de préparer le départ de votre animal. Même si cela n’est pas très évident pour la plupart des propriétaires, surtout ne le laissez pas seul durant l’euthanasie. Ce processus est indolore et paisible pour votre animal, néanmoins il aura besoin de votre présence durant ses dernières heures. Avant toute chose, le docteur injectera une petite dose de somnifères à l’animal. C’est seulement après qu’il pourra mettre fin à sa vie. Surtout, ne vous inquiétez pas, car le vétérinaire sait ce qu’il fait.

               Avant de passer le cap de l’euthanasie, n’oubliez pas de prendre les précautions nécessaires pour sa dépouille. D’ailleurs, cette décision doit être prise au préalable, pour éviter tout type de tension en plus durant ce moment très émouvant. Vous pourrez par exemple l’enterrer dans votre jardin ou encore dans un cimetière pour animaux.

               Rappelez aussi que vous n’êtes pas la seule personne qui pourra souffrir face à cette situation. Annoncez à vos proches la décision que vous avez prise. Et laissez-les le temps de dire au revoir à votre animal.

Faire face à son départ

               Lorsque votre animal ne sera plus de ce monde, ne retenez surtout pas vos émotions. Ne croyez pas les gens qui disent que le deuil d’un animal doit être différent du deuil d’un proche. Cet animal était un membre de votre famille. Vous avez tissé des liens très forts, vous avez donc tout à fait le droit de pleurer sa disparition.

               Comme nous l’avons dit un peu plus haut, cette perte touche également vos proches. N’hésitez donc pas à partager vos ressentis avec eux. Ces derniers pourront vous aider à faire face à cette perte tragique et vous réconforter par la même occasion.

               Vous pouvez aussi trouver du réconfort, dans les souvenirs qu’il a laissés. Surtout, ne l’oubliez jamais. Même si cela peut faire mal. Se souvenir de tous les bons moments vous aidera à faire votre deuil de la meilleure manière. Vous pouvez même fabriquer un album collage avec toutes les photos de votre animal.

La vie ne s’arrête pas là

               Oui, cette perte est tragique. Oui, vous avez beaucoup du mal à faire face. Mais ce n’est pas une raison pour arrêter de vivre. Même si votre animal n’est plus présent, continuez à vivre comme s’il était toujours là à vous observer. Soyez heureux et retournez à votre routine quotidienne, car c’est ce que votre compagnon aimerait que vous fassiez.

               Pour que le chagrin disparaisse petit à petit, pensez aussi à faire du bénévolat pour des animaux en refuge. Et si vous êtes prêt à avoir un autre animal, ce sera aussi le moment idéal.

               Enfin, faites un petit geste en mémoire de votre animal. Plantez un petit arbre, faites un don au refuge près de chez vous, aidez dans la prise en charge d’animaux malades.

1 Comment

  1. Cette perte est très douloureuse. Mais surtout, n’hésitez pas à reprendre un autre compagnon pour combler le vide. Vous retrouverez ainsi un sourire et une nouvelle raison d’être heureux.

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *