La tondeuse pour chevaux : tout ce que vous devez savoir avant de tondre votre cheval

La tondeuse pour chevaux : tout ce que vous devez savoir avant de tondre votre cheval

La tonte est une étape importante pour préserver la santé du cheval contre une surchauffe surtout en hiver (tondeuse chevaux). En effet, avant l’arrivée de l’hiver, il est recommandé, voire impératif, de tondre totalement son cheval afin de le protéger des maladies dues à la transpiration telle que le rhume.

Pour cela, le propriétaire se doit de disposer des matériaux adéquats pour tondre efficacement son cheval. Dans la même mesure, il se doit de prendre en compte les précautions nécessaires à la tonte sans danger et efficace du cheval.

Tondre cheval : la tondeuse pour chevaux et le matériel nécessaire

En hiver, le cheval qui a trop de poils et qui travaille régulièrement doit être tondu. En effet, comme il transpire beaucoup, il risque d’attraper un coup de froid ou une chute brusque de sa température corporelle lorsqu’il est confronté à un courant d’air. Pour tondre son cheval, la première chose à avoir sous la main est une tondeuse chevaux. Il s’agit d’un appareil électrique spécialement conçu pour la tonte de chevaux.

Pour un maximum d’efficacité, il est indiqué d’utiliser une tondeuse avec un peigne affûtée. Ensuite, les matériaux annexes qui sont également utiles sont du produit lubrifiant adapté à l’appareil, une brosse, un chiffon, un tabouret ainsi qu’une couverture pour couvrir le cheval après la tonte. Des filets de foin sont également à prévoir pour le tranquilliser durant la tonte.

Comment devez-vous tondre votre cheval ?

Tondre un cheval peut être très simple et sans problème du moment où l’on sait bien s’y prendre et en adoptant les bons gestes. Si c’est la première fois qu’on le fait, il est recommandé de demander conseils auprès des professionnels pour ne pas faire mal ou blesser son cheval lors de la tonte. Par ailleurs, le calme et la patience doivent être mis à l’honneur pour éviter de brusquer ou de faire peur au cheval pendant toute l’étape. Une fois prêt, on peut maintenant commencer la tonte. La première chose à faire est le pansage du cheval pour faciliter la tonte.

Ensuite, il y a la prise de contact, c’est-à-dire, le moment où l’on commence à démarrer la tondeuse et voir la réaction du cheval. S’il ne montre aucun signe d’inquiétude, poursuivre en dessinant sur la robe du cheval le choix de la coupe. Après cela, procéder à la tonte sans appuyer la tondeuse et en la faisant glisser à rebrousse-poil. De même, pour la tonte au niveau du coude, il faut tendre en avant le membre du cheval pour éviter de coincer la peau dans la tondeuse. Pour s’assurer du bon fonctionnement de sa tondeuse, il est important de la nettoyer et de la lubrifier fréquemment durant la procédure.

1 Comment

  1. Je me souviens de la première fois où j’ai fait tout seul la tonte de mon cheval. C’était vraiment une catastrophe, il bougeait dans tous les sens et s’énervait. D’ailleurs, je n’ai pas réussi à obtenir la coupe que je voulais au départ.

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *